Couleurs d’exil

Erich Wolfgang KORNGOLD : Quatuor n°3 en ré majeur op. 34
Paul HINDEMITH : Quatuor n°7 en mi bémol majeur<
Bohuslav MARTINU : Quatuor n°7 « concerto da camera »
Darius MILHAUD : Quatuor n°12 op. 252

David BENETAH, Marianne PUZIN, violons
Anne-Sandrine DUCHÊNE, alto
Léa BIRNBAUM, violoncelle
Rachel VORMÈSE, peintre

Les quatre quatuors de cette soirée ont été composés à la toute fin du deuxième conflit mondial, par des compositeurs dont le point commun est d’avoir connu l’exil pour fuir le nazisme. Ces quatre compositeurs ont voyagé jusqu’aux États-Unis pour porter la conscience, préserver la mémoire et construire l’espoir. Bien que leurs styles et langages soient bien différents, leurs œuvres évoquent espoirs, douleurs, allégresse : une profusion de sentiments mis en lumière par des peintures créées spécifiquement pour ce concert.
La lumière, alors, révèle tantôt les musiciens, tantôt les toiles exposées : cette soirée est-elle celle d’un quatuor ou d’un quintette ?

Coralie Zamuner

Commandez vos billets en ligne en cliquant sur l’image ci-dessus, ou choisissez un autre mode de réservation.