Pierrot Lunaire

Toru TAKEMITSU : Masque
Arnold SCHÖNBERG : Pierrot lunaire

Victoire BRUNEL, chant
Joséphine PONCELIN, flûte
Émilie PINEL, clarinette
Marianne PUZIN, violon
Anne-Sandrine DUCHÊNE, alto
Thomas DAZAN,violoncelle
Émilie VÉRONÈSE, piano
Elsa MARQUET-LIENHART, scénographie, danse, flûte

Masque et Pierrot lunaire, deux œuvres du XXème siècle, composées à 50 ans d’intervalle environ, qui traduisent toutes les deux le mystère et la réflexion sur soi de chaque compositeur.
Ces univers oniriques, d’abord celui évoquant la commedia dell’arte de Masque, et ensuite, plus particulièrement celui des 21 mélodrames du Pierrot lunaire, seront explorés par la danseuse, incarnant un personnage qui rencontre différents éléments du texte d’Albert Giraud, mais aussi par les musiciens : mobiles, devenus corps-instruments au service de ces univers inquiétants et poétiques.

Coralie Zamuner

Commandez vos billets en ligne en cliquant sur l’image ci-dessus, ou choisissez un autre mode de réservation.