Lundi 2 octobre 2017 à 20h00

AUX CONFINS DU ROMANTISME

Max BRUCH : Octuor en si bémol majeur
Félix MENDELSSOHN : Octuor op. 20

Sharon Roffman, violon
Audrey Loupy, violon
Guilhem Boudrant, violon
Quentin Debroeyer, violon
Vincent Cazanave-Pin, alto
Anne-Sandrine Duchêne, alto
Marie Girbal, violoncelle
Damien-Loup Vergne, contrebasse

« Ni dans les temps anciens, ni de nos jours on ne trouve une perfection plus grande chez un maître aussi jeune ». C’est ainsi que Schumann salue l’octuor composé par Mendelssohn en 1825, alors que le compositeur a seulement 16 ans.
Presque 100 ans plus tard, Bruch est au soir de sa vie, son épouse est décédée en 1919, l’Allemagne est vaincue. Pourtant, quand il remanie le quintette en si bémol Majeur pour en faire un octuor, il compose une œuvre dont le finale brillant est néanmoins marqué par l’espoir, celui de Bruch qui souhaite être en assez bonne santé pour retourner sur les lieux de ses souvenirs de jeunesse.

Coralie Zamuner

Photo : Florence Fourcassié

Utiliser la billetterie en ligne pour commander vos billets en cliquant sur l’image ci-dessous, ou choisir un autre mode de réservation.