Les interprètes 2015 – 2016

Maïlyss Caïn, alto

Née en 1983 à Aix en Provence, Maïlyss Caïn entre en 1994 au Conservatoire Supérieur de Paris-C.N.R. pour suivre des études de violon et obtient son diplôme en 1998. Elle y obtient un premier prix d’alto, et entre au C.N.S.M.D. de Lyon. En 2001-02, elle réalise un stage d’interprétation de musique classique sur instruments d’époque avec les solistes de l’Orchestre des Champs-Élysées à Saintes. Elle suit les master classes de musique de chambre de G. Knox en 2003 et de V. Mendelssohn en 2005. En 2005, elle obtient son D.N.E.S.M. au C.N.S.M. de Lyon, mention très bien. De 2003 à 2010, elle joue avec les orchestres de Lyon, de la Suisse Romande, des Pays de Savoie, de Toulouse. Elle est aussi altiste de l’Ensemble orchestral de l’Isère en 2004 et 2005 et de l’Orchestre Mondial des jeunes en 2005. En mai 2011, elle est reçue à l’Orchestre national du Capitole.

Lambert Chen, alto

Lambert Chen, alto co-soliste de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, a participé en tant que chambriste à diverses formations, dont le Schulich String Quartet, la Musica Camerata Montréal et le Trio di Colore. Il a notamment été invité au Festival de musique de chambre de Montréal, au Centre d’art Orford et au festival Music and Beyond à Ottawa. Au cours des dernières années il a collaboré entre autres avec Simone Dinerstein, Frederico Agostini, Michel Strauss, des membres des quatuors Orford et Cecilia, ainsi que des musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal. Récipiendaire du Golden Violin Award de la Schulich School of Music de l’Université McGill, il fut lauréat du Sylva Gelber Music Foundation Award, du concours de la New England Conservatory, du Concours OSM Standard Life, et a été finaliste au Primrose International Viola Competition. Lambert est diplômé du New England Conservatory of Music à Boston et de la Schulich School of Music de l’Université McGill, où il a étudié la musique de chambre, l’alto, le violon, et dirigé les altos du McGill Symphony Orchestra.

Bruno Dubarry, alto

Bruno Dubarry est né à Limoges dans une famille de musiciens. Il débute le violon à sept ans et obtient une médaille d’or du CNR de Limoges à seize ans ; il se perfectionne ensuite avec Gérard Poulet. A dix huit ans il est séduit par la sonorité de l’alto et son rôle plus discret que le violon mais si essentiel dans la musique de chambre ou orchestrale. L’année suivante il rentre au CNSM de Paris dans la classe de Serge Collot où il obtient un premier prix en 1987 et parallèlement pratique la musique de chambre avec Jean Mouillère. La même année il rentre à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse et en 1992 devient alto solo, ce qui ne l’empêche pas de poursuivre une importante activité de musique de chambre.

Laura Ensminger, alto

Née en 1989 à Marseille, Laura Ensminger débute l’alto à l’âge de six ans, et obtient son D.E.M. onze ans plus tard. Après des études générales et l’obtention d’un baccalauréat scientifique, elle s’oriente vers le métier de musicienne et poursuit ses études au C.R.R. de Rueil-Malmaison, puis au C.N.S.M.D. de Lyon, dans la classe de Françoise Gnéri. Elle y développe également sa pratique de la musique de chambre, notamment en quatuor, et suit les conseils de Zoltan Toth et Reiko Kitahama. Elle participe parallèlement à de nombreuses sessions au sein de divers orchestres de jeunes (O.F.J., Orchestre Gustav Mahler). Elle effectue en 2011-2012 un séjour Erasmus très enrichissant à Lübeck en Allemagne, dans la classe de Barbara Westphal. Durant cette période, elle est également stagiaire à l’Orchestre N.D.R. de la radio, à Hambourg. Depuis février 2013, Laura Ensminger fait partie de l’Orchestre du Capitole de Toulouse en tant qu’altiste tuttiste.

Marie Girbal, violoncelle

Marie Girbal débute le violoncelle au Conservatoire d’Amiens dans la classe de Michel Poulet et poursuit ses études musicales au sein du Pôle supérieur de Paris dans la classe de Xavier Gagnepain. Elle se perfectionne ensuite à la Royal Academy of Music de Londres, en étant parallèlement académiste au London Symphony Orchestra et obtient en 2012 son Master avec distinction. Passionnée de musique de chambre et d’orchestre, Marie se produit sur les grandes scènes et festivals internationaux au sein entre autres du Gustav Mahler Jugendorchester en tant que violoncelle solo. Elle joue sous la baguette de grands chefs tels que Bernard Haitink, Sir Colin Davis, Daniele Gatti, au Musikverein de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Royal Albert Hall à Londres, Festival de Salzburg, etc. Elle est également invitée à participer à des académies de musique de chambre et masterclasses internationales telles que l’Académie de Santander en Espagne, et l’Académie Gustav Mahler en Italie, où elle reçoit des masterclasses de Wolgang Boettcher, Ivan Monighetti, Miklos Perenyi, Arto Noras. Marie a été membre de l’Orchestre national de Belgique et de la Young European String Camerata de 2012 à 2014 et a récemment intégré l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

Pierre Héquet, contrebasse

Né en 1992, Pierre Héquet découvre la contrebasse grâce à son père, lui-même contrebassiste et professeur au conservatoire de Tarbes, où il obtient son D.E.M. en 2009. Durant cette période, il enrichit sa formation auprès de contrebassistes de renom tels que Jeff Bradetitch, Alberto Boccini, Guiseppe Ettore et Thomas Martin, lors de différentes occasions comme le stage international de Capbreton ou le festival des Mardis graves. En 2010, il entre au C.N.S.M. de Lyon dans la classe de Bernard Cazauran puis Cédric Carlier, où il obtient sa licence trois ans plus tard. En 2011 et 2012, il est contrebasse solo à l’Orchestre français des Jeunes, et joue en France, en Allemagne et en Autriche sous la baguette de Denis Russel Davis. Pierre Hequet est depuis mai 2014 contrebasse co-soliste à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

Thibault Hocquet, cor

Né en 1987 et originaire du nord de la France, Thibault Hocquet débute l’apprentissage de la musique dans les conservatoires de Boulogne-sur-Mer et d’Arras. Il poursuit sa formation au conservatoire de Douai, où il obtient une médaille d’or de cor et de musique de chambre. Admis en 2006 au CNSM de Paris dans la classe de cor d’André Cazalet, il obtient en 2010 un premier prix de cor d’harmonie. Il est amené à se produire au sein de différents orchestres tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de l’Opéra de Paris, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre national de Lille, l’Ensemble intercontemporain. Choisi par Tugan Sokhiev pour être cor solo de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, il occupe ce poste depuis 2010.

Jean-Baptiste Jourdin, violon et alto

Après avoir terminé ses études de violon, analyse, musique de chambre et harmonie au Conservatoire national de région de Nice, Jean-Baptiste Jourdin entre au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Lyon dans la classe d’Annick Roussin et Laurence Ketels en 2005. Son intérêt pour l’orchestre va l’amener à faire de nombreux stages en orchestres de jeunes tels que l’Orchestre des jeunes de la Méditerranée en 2004, l’Orchestre français des jeunes sous la direction de Jesús López Cobos en 2004 et Jean-Claude Casadessus en 2006, le Jeune orchestre Atlantique (interprétation des répertoires classique et romantique sur instruments d’époque) en 2006, puis le Gustav Mahler Jugendorchester (orchestre international de jeunes) sous la direction de Herbert Blomstedt avec une tournée en Europe en 2008. Au C.N.S.M.D. de Lyon, c’est dans la classe de Zoltan Toth et Reiko Kitahama (membres du quatuor Ravel) qu’il fonde le quatuor Palmer qui s’est notamment produit en 2008 au festival Musicades à Lyon. Jean-Baptiste Jourdin a obtenu en 2010 son Master II de violon mention très bien à l’unanimité dans la classe de Marie Charvet et Nicolas Gourbeix. Il a par ailleurs eu l’occasion de travailler avec des personnalités comme Patrice Fontanarosa, Elisabeth Balmas, Laurent Korcia. Jean-Baptiste intègre l’Orchestre national de Lyon en 2009, puis l’Orchestre national du Capitole de Toulouse en janvier 2014.

Sébastien Laurens, violoncelle

Né en 1984, Sébastien Laurens débute le violoncelle à l’âge de sept ans et intègre le Conservatoire de Toulouse en 1996 dans la classe d’Annie Cochet. Il obtient en 2002 un premier prix mention très bien. Il poursuit ses études au Conservatoire national de région de Lyon dans la classe d’Augustin Lefebvre avec qui il suit un cycle de perfectionnement. En 2005 il est admis à la Haute École de Musique de Genève dans la classe de François Guye et obtient un diplôme de soliste en juin 2008. Il a également travaillé, lors de master classes, avec des musiciens de renom tels que Frans Helmerson, Roland Pidoux, Anner Bylsma, Philippe Muller, Miklos Periniy, Yvan Chiffoleau. Parallèlement à ses études de violoncelle, il a suivi un cycle supérieur de quatuor à cordes sous la direction de Gabor Takacs-Nagy. Cette formation lui a notamment permis de travailler avec Henry Dutilleux sur son quatuor Ainsi la nuit, avec Giorgy Kurtag sur son quatuor Officium breve ainsi qu’avec les solistes du Berliner Philarmoniker au festival d’Aix-en-Provence. En août 2009, Il effectue une tournée au Japon durant laquelle il se produit avec Nobuko Imai, Frans Helmerson et Mihaela Martin. Sébastien Laurens est actuellement violoncelliste de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

Audrey Leclercq, alto

Née en 1985, Audrey étudie l’alto auprès de Jean-Charles Ferreira à Troyes et Stéphane Marcel au CRR de Lyon avant d’intégrer la classe de Jean-Philippe Vasseur et Fabrice Lamarre au CNSMD de Lyon où elle est diplômée en 2009. Parallèlement, elle obtient une Licence de musicologie et un Diplôme d’État de professeur d’alto. Elle joue à la fois sur instrument ancien et moderne, se perfectionne également en musique contemporaine lors de stages (Opus 21). Elle est membre fondatrice du trio Kurtag avec Axelle Ciofolo à la clarinette et Hélène Leloup Gélébart au piano, depuis 2006. Passionnée par l’orchestre, elle a joué au sein de l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, l’Orchestre des Champs-Élysées et est sélectionnée au Gustav Mahler Jugendorchester (orchestre européen de jeunes dirigés par de grands chefs comme Philippe Herrewegue, Sir Colin Davis, Myung-Whun Chung). Audrey obtient un Certificat d’Aptitude de professeur d’alto en 2011 et a intégré l’Orchestre national du Capitole de Toulouse en février 2012.

Inessa Lecourt, piano

Inessa Lecourt est une pianiste de l’école russe. Elle a commencé sa carrière professionnelle à Nijni Novgorod comme soliste et artiste d’orchestre philharmonique et comme accompagnatrice au conservatoire supérieur. En arrivant en France en 1995, elle obtient les diplômes français : D.E. d’accompagnement et C.A. de professeur de piano. Depuis 1998, Inessa Lecourt est le chef de chant au Conservatoire de région de Toulouse. Elle continue ses activités artistiques comme soliste, artiste de musique de chambre et comme accompagnatrice des chanteurs et des instrumentistes. Elle travaille souvent en collaboration avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

Audrey Loupy, violon

Née en 1984, Audrey Loupy débute le violon à l’âge de quatre ans et poursuit son apprentissage dans la classe de Zacharia Zorin au conservatoire de Limoges. Après s’être perfectionnée auprès de Matis Vaytsner, Igor Volochine, et Nathalie Geoffray-Canavesio, elle intègre le CNSM de Lyon dans la classe de Marianne Piketty et obtient un Master à l’unanimité avec les félicitations du jury. La même année, elle intègre l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Passionnée par le répertoire symphonique, elle a également participé en tant que violon solo à l’Orchestre Français des Jeunes, sous la direction de Denis Russel Davies, et à l’Académie d’orchestre du Schleswig Holstein sous la baguette de Christoph Eschenbach et Christian Zacharias. Elle est violoniste co-soliste de l’Orchestre national du Capitole depuis 2014.

Lise Martel, violon

Lise Martel, née en 1991, débute le violon à l’âge de 5 ans avec Jérôme Akoka. Elle intègre en 2002 la classe de Catherine Maubourguet à l’École nationale de musique de Gennevilliers et obtient 2004 un prix de perfectionnement. Elle est reçue en 2007 au C.N.S.M. de Paris dans la classe de Boris Garlitsky et Igor Volochine. L’année suivante Renaud Capuçon l’invite à participer à deux master-classes à Monaco, où elle est choisie pour jouer dans l’émission de Gaëlle le Gallic « Dans la cour des grands » sur France Musique. Elle participe également à plusieurs éditions du Festival de Bel Air et se produit aux côtés d’artistes renommés.

En décembre 2010 elle intègre le prestigieux orchestre de l’Opéra national de Paris. Elle se produit régulièrement en musique de chambre et forme un duo avec sa sœur Sophie, violoncelliste. Lise donne en mai 2012 un concert au Palais Garnier dans le cadre des « Dimanches musicaux », et se produit au sein du Quatuor Orfeo, dont elle est un des membres fondateurs, lors d’un concert à la salle Pleyel en décembre 2012. L’année suivante elle donne une série de récitals au festival de Fuilla et à l’Abbaye de Port Royal des Champs. Elle intègre en 2014 l’Orchestre national du Capitole de Toulouse en tant que co-soliste.

David Minetti, clarinette

David Minetti est né à Turin où il a étudié et obtenu un premier prix au Conservatoire Verdi. Depuis 1996 il est clarinette solo de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse avec lequel il s’est produit dans les plus prestigieuses salles du monde (Musikverein, Suntory Hall de Tokyo, Philarmonie de Berlin). David Minetti est aussi régulièrement invité à se produire en tant que soliste sous la direction de chefs d’orchestre tels que Tugan Sokhiev, Michel Plasson, Philippe Jordan, Arie van Beek, Pascal Rophé. Il mène également une intense activité de chambriste en compagnie d’artistes comme David Bismuth, Thierry Huillet, Clara Cernat, Michel Michalakakos, Michel Lethiec, Michel Dalberto. Le compositeur toulousain Thierry Huillet lui a dédié la pièce Clarinette pour instrument seul. Très sensible à l’enseignement il est professeur à l’ISDAT de Toulouse et il donne régulièrement des masters classes aussi bien en France qu’à l’étranger (Bruxelles, Rio de Janeiro, Varsovie, Tokyo, Buenos Aires) et, à compter de 2015, il collabore avec l’Académie Praeneste de Rome. David Minetti est un artiste Rico et joue sur des clarinettes Selmer “Récital”.

Philippe Monferran, piano

Né en 1970 à Auch, il reçoit successivement l’enseignement de Claudine Willoth au C.N.R. de Toulouse et de Dominique Merlet au C.N.S.M. de Paris où il obtient les premiers prix de piano et de musique de chambre. Peu après, il est lauréat du Concours international Hennessy-Mozart à Paris. Il partage depuis ses activités entre l’enseignement et les concerts. Il a accompagné de grands solistes tels que Pierre-Yves Artaud, Benoît Fromanger, Jacques Zoon, Michel Arrignon, Jean-Luc Viala, Anne Salvan et Béatrice Uria-Monzon, lors d’importantes manifestations.

Vitaly Rasskazov, violon

Musicien de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse depuis 2012, Vitaly Rasskasov est né en 1985 et a grandi à Ekaterinbourg, en Russie. Il débute le violon dès l’âge de six ans et poursuit ses études dans une école de musique spécialisée rattachée au Conservatoire supérieur de musique Moussorgski. En 2004, diplômé du Conservatoire régional de musique Tchaïkovsky d’Ekaterinbourg, il intègre l’Académie supérieure de musique Gnessin à Moscou où il a travaillé dans la classe d’Olga Wilkomirska. Vitaly travaille également avec Helena Adgemova et Mikhail Gotsdiner. En 2009, il obtient le diplôme de l’Académie et se voit décerner les meilleures notes en violon et musique de chambre. Arrivé en France, il entre au Centre d’études supérieures musique et danse de Poitou-Charentes en 2009 et ensuite, durant les deux années suivantes s’est perfectionné dans la classe de Marie Charvet en formation de Master. Au cours des dernières années il a participé à des festivals de musique de chambre en Russie et Italie en formations sonate, trio et quatuor, et a également organisé des récitals à Moscou et Ekaterinbourg.

Daniel Rossignol, violon

Ses études musicales se déroulent au Conservatoire de Genève où il obtient un premier prix en 1987, dans la classe de Corrado Romano. Nommé Premier violon solo de l’Orchestre des Pays de Savoie (sous la direction de Tibor Varga), il devient ensuite membre de l’Orchestre de chambre de Lausanne (sous la direction de Lawrence Foster), avant d’occuper son poste actuel de Violon solo de l’Orchestre national du Capitole.

Gaël Seydoux, violoncelle

Gaël Seydoux débute le violoncelle à Saint-Étienne avec M.T. Heurtier et G. Perret. En 1999 il obtient un DNESM mention très bien au CNSM de Lyon dans la classe d’ Yvan Chiffoleau et Patrick Gabard. Sa collaboration avec le compositeur Colin Roche l’amène à créer de plusieurs pièces qui lui sont dédiées : « Carnet de bois de pin » pour violoncelle seul, « Réflexion I sur le Carnet » pour violoncelle et ensemble de violoncelles, ainsi que « La robe des choses » pour violoncelle seul. De 2000 à 2005, il est co-soliste de l’orchestre du Teatro Regio de Turin. Il joue régulièrement au sein de la Filarmonica « 900 » del Teatro Regio di Torino. De 2005 à 2006 il est membre de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. Depuis 2006 il est violoncelliste au sein de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Depuis 1997, il est membre du quatuor de violoncelles Alexander avec lequel il enregistre en 2006 un disque consacré à la musique française contemporaine.

Damien-Loup Vergne, contrebasse

Damien-Loup Vergne, contrebassiste, est né à Toulouse en 1983. Il commence l’étude de la contrebasse en 1997 au C.N.R. de Toulouse dans la classe de Philippe Juncker où il obtient sa médaille d’or de solfège et son premier prix de contrebasse à l’unanimité en 2002. C’est cette même année qu’il rencontre Vincent Pasquier, contrebasse solo de l’Orchestre de Paris, avec qui il obtiendra en 2004 son premier prix de contrebasse à l’unanimité du C.N.R. de Paris. Successivement membre de l’Orchestre français des jeunes de 2000 à 2003 et de l’Orchestre des jeunes de l’Union Européenne de 2003 à 2004 , il effectue en parallèle un stage au sein de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse en 2002 (AÏDA), ainsi qu’à l’Orchestre de Paris durant la saison 2003-2004. Après avoir été reçu contrebasse solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen en 2003, il intègre l’O.N.C.T. en 2004, dont il devient contrebasse solo en 2008.

Chiu-Jan Ying, violon

Née en 1986 à Taïwan, Chiu-Jan Ying débute le violon à l’âge de trois ans avec son père. Avant d’arriver en France en 2001 elle a remporté plusieurs concours à Taïwan.
Entrée en 2001 au C.N.S.M.D.P. dans la classe de Boris Garlitzky elle obtient en 2005 son prix mention très bien avec félicitations du jury. La même année, elle est lauréate du concours international de violon Heifetz.
Elle travaille parallèlement la musique de chambre en formation duo violon / piano auprès d’Alain Meunier, et obtient en 2006 le prix mention très bien.
De 2006 à 2008 elle travaille avec Suzanne Gessner au C.R.R. de Paris, ensuite admise au C.N.S.M.D.P. en master dans la classe de Svetlin Roussev, elle y obtient le diplôme mention bien en 2010, avant de suivre auprès de Theodor Paraschivesco et Boris Garitsky un troisième cycle de musique de chambre en formation duo violon / piano.
Régulièrement invitée à se produire en musique de chambre dans de nombreux festivals en France, Chiu-Jan intègre l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en 2011.