Lundi 11 janvier 2021

Viennoiseries

 

Wolfgang Amadeus MOZART :
Quintette avec clarinette en la majeur K. 581

Johannes BRAHMS :
Quatuor à cordes n° 3 en si bémol majeur opus 67

Floriane TARDY, clarinette
Kristi GJEZI, violon
Eléonore EPP, violon
Juliette GIL, alto
Pierre GIL, violoncelle

On se régale d’avance en imaginant combien délicate va être cette mise en bouche musicale. Le titre Viennoiseries évoque t-il la fameuse « Sachertorte » ou le « Stelze », fameux jarret de porc du Prater ? Non, il s’agit de déguster sans modération le Quintette avec clarinette de Wolfgang Amadeus Mozart et le Quatuor à cordes n° 3 de Johannes Brahms. Certes, les deux œuvres ont été composées à Vienne, mais dans des conditions bien différentes pour les deux musiciens. Le Quintette de Mozart, dédié à son frère en maçonnerie Anton Stadler est écrit en 1789, dans une période difficile pour son auteur : criblé de dettes, sa femme malade, Mozart est aux abois. Pourtant il témoigne d’une sorte de sérénité, sans doute celle de « la tendresse de l’amitié fraternelle au sein d’un groupe humain ». Le Quatuor de Brahms écrit en 1875 est appelé souvent « Quatuor viennois ». Bien accueilli par le public, il allie la quiétude bucolique et une sorte de rusticité à une veine mélodique typiquement brahmsienne.

J. Farenc

Commandez vos billets en ligne en cliquant sur l’image ci-dessous, ou choisissez un autre mode de réservation.